Dans le cadre de la Grande Semaine des sports basques qui se déroule à Oloron Sainte-Marie (64), les joueurs du Stade Toulousain Pelote, Florent Santolaria et Sylvain Brefel, ont disputé ce week-end la finale du championnat de France de grosse pala, face aux détenteurs du titre, Thierry Messanges et Hervé Belestin (Hossegor).

Sylvain Brefel finale nat A grosse pala

Sylvain Brefel finale nat A grosse pala

Dès l’entame de jeu, les Toulousains, plutôt favoris, prennent l’avantage pour mener 6 à 0. Mais un but faux de Florent Santolaria et trois attaques sorties à la ligne de gauche remettent les Landais en selle et ces derniers égalisent à 8 partout.

Sur un moment de doute, Sylvain Brefel commet une série de fautes sur son point fort Coinstar locations et voilà les Landais qui s’échappent 17 à 11. À ce moment, les Toulousains font le forcing et remontent pour égaliser à 23 partout.

Florent Sanrolaria finale nat A pala

Ils semblent à nouveau avoir la partie en main puisqu’ils engrangent quatre points consécutifs pour mener 27 à 23.

En désespoir de cause, Hervé Belestin assène quelques coups de boutoir mais aussi des lâchers de 30 mètres un peu chanceux. Les Landais reviennent alors et s’ensuit plusieurs égalités à 27, 28, 29, 30, 31, 32. Les fautes à ce moment sont toulousaines et l’avant d’Hossegor, Thierry Messanges, certainement le plus frais des quatre joueurs à ce moment de la partie, engage une épreuve de force à la volée avec des attaques ajustées qui offrent l’avantage définitif et le titre à son équipe.

Dommage pour l’équipe toulousaine, déjà titrée en paleta gomme pleine et en pala corta, qui échoue dans la conquête de ce titre magique de grosse pala qui reste pourtant largement à sa portée.

Le lien vers l’article paru le 21-08-12 dans la Depêche du midi:

http://www.ladepeche.fr/article/2012/08/21/1422288-brefel-et-santolaria-stade-echouent-en-finale.html